Gilets jaunes (8.12.18): La question taboue du coût de l’immigration et du pacte de Marrakech

Afin de discréditer le mouvement des Gilets jaunes (GJ) le Gouvernement nous répète en boucle que la France est le pays le plus redistributif au monde, certes, et donc, par conséquent qu’il faut bien trouver de l’argent quelque part. En l’occurrence ici dans les poches du contribuable français. CQFD.

Redistributif, mais pour qui ? Et de quel ordre ? Telle est la question taboue qu’il convient de mettre sur la table en ce quatrième samedi d’action des GJ. Lire la suite

Gilets jaunes : le vent souffle et le pipo chante

Réaction à chaud suite à la déclaration du premier ministre Edouard Philippe en date du 4.12.18, suite à la réunion de crise de l’Exécutif.

Vous l’aurez compris, le vent qui souffle c’est E. Macron et le Pipo, son cher fusible, le premier ministre. Or en France en ce moment il n’y a pas que le vent présidentiel, il y a le vent de la colère aussi qui souffle, avec une autre chanson, moins mélodieuse celle-là.

Le premier ministre a communiqué qu’il y aura un moratoire sur les trois points suivants:

  • Taxes sur le carburant.
  • Gaz et électricité.
  • Modalité du contrôle technique.

Lire la suite

Discours aux Gilets jaunes : Eole le dieu du vent a parlé

gilets jaunesAprès « l’homme fusée » de Corée du Nord voilà qu’en France nous avons « l’homme éolienne ». Dans une démonstration technocratique d’une heure le mardi 27 novembre 2018, la France a enfin compris qu’elle a un incroyable talent : Un président capable à la fois de parler-creux, de faire la sourde oreille en feignant d’entendre et de comprendre le peuple, le tout sourire de VRP en coin de lèvre s’il vous plaît. Fidèle à sa formule il fait tout en même temps, surtout nous prendre pour des imbéciles.

Il aurait pu être brasseur de bière, au moins il nous aurait enivré, or le président des très riches est brasseur de vent, et pour le coup il assèche le gosier, à l’instar des politiques d’austérité qui assèchent le porte-monnaie.

Cet interlude élyséen aura eu le mérite de confirmer ce que les plus avisés savaient déjà : le bras de fer ne fait que commencer. Les miettes seront nombreuses à tomber du haut de la table, ce qui demandera une vigilance accrue de la part des « porte- paroles » du mouvement des Gilets jaunes. Aussi le combat contre le déclassement et la pauvreté, avatar de la globalisation galopante, devra être multiforme et légal s’il veut durer dans le temps et ne pas être tué dans l’œuf.

Llorenç Perrié Albanell, président du mouvement régionaliste Resistència

– Facebook Resistència :
https://www.facebook.com/resistcat/

– Youtube TV Resistència:
https://www.youtube.com/channel/UCFHE285cl3Smn8Ko8oX-rxg

– Facebook Llorenç Perrié Albanell : https://www.facebook.com/llorenc.catala.5

– Youtube Llorenç Perrié Albanell :
https://www.youtube.com/cha…/UCjAgSO7k5cxbDYN6oSGQIhQ/videos

– Blog Llorenç Perrié Albanell : https://llorenperrialbanell.wordpress.com/

– Contact: resistencia.cat.nord@gmail.com

Association Resistència BP 10002 66050 PERPIGNAN CEDEX

Gilets jaunes du 24.11.18 : la France est jaune, mais pas cocue

24.11.18
Barrage au cadran solaire au péage Nord Perpignan-Claira

Une gastro phénoménale a été diagnostiquée le samedi 24.novembre 2018 sur les plateaux télé (surtout sur BFMTV). En effet, une diarrhée verbale n’a eu de cesse de souiller les gilets jaunes tout au long de la journée. En faisant fi de toute objectivité, en oubliant volontairement de diffuser les images des manifestations pacifiques qui se déroulaient partout dans le pays. Il y a Paris et le reste… Les médias mainstream ont largement démontré qu’ils étaient aux ordres du politburo.

La palme de la mythomanie revient au Ministre de l’Intérieur, ou plutôt Sinistre de l’Intérieur, Christophe Castaner, qui n’a pas hésité à attribuer la situation insurrectionnelle des manifestations de Paris à l’ultra droite, laquelle aurait été incitée à agir de la sorte suite à la publication d’un tweet de Marine Le Pen. De là à Pyongyang il n’y a qu’un pas. Je rappelle que Pyongyang est la capitale de la Corée du Nord. Lire la suite