TV Resistència. Emission N°1

Publicités

TV Resistència, le nouveau projet du mouvement régionaliste en Pays Catalan enfin en ligne !

Le mouvement régionaliste Resistència a décidé de lancer pour cette rentrée 2018 une émission mensuelle sur YouTube et les réseaux sociaux tel Facebook entre autres.

Pays Catalan, France, Europe, actualité, coups de gueule, analyses, interview et culture, autant de sujets utiles à la réalisation d’une véritable contre-culture régionaliste en Pays Catalan. Une contre-culture régionaliste que compte incarner Resistència.

Resistència, considère que le cycle électoral n’est pas l’alfa et l’oméga de la vie politique, ce cycle n’est qu’un outil, un moyen d’action. L’action ne se concrétise qu’après la réflexion et la diffusion de celle-ci.

Les animateurs de TV Resistència :

Llorenç Perrié Albanell

Llorenç Perrié Albanell. Je suis militant identitaire en Pays Catalan (Pyrénées-Orientales) au niveau culturel, politique et syndical. Je suis l’un des membres fondateurs et président du mouvement régionaliste Resistència présenté le 5 novembre 2016 à Rivesaltes. Largement engagé lors de la campagne régionaliste qui porte sur le changement de nom de la région, je lance ma chaîne YouTube en mai 2016. En 2017 je suis candidat aux élections législatives sur la deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales sous l’étiquette Resistència. Je suis également un « auteur enraciné », articles, brochures, livres.

 

Delphine Planchon-Roque

Delphine Planchon-Roque. Je me présente Delphine Planchon-Roque, membre de Resistència depuis plus d’un an. Anciennement adhérente au FN et sur les listes des élections municipales de RBM à Canet en Roussillon, en 2014. J’ai rejoint Resistència pour son programme régionaliste et son engagement pour l’identité Catalane, son maintien, son développement économique et culturel. Etant moi même née à Perpignan, de famille Catalane, cela me tient à cœur. D’autres sujets tels que l’immigration, la sécurité, l’auto – défense, la protection de l’environnement et des animaux m’ont aussi incitée à intégrer le mouvement, en y militant de façon active. Je suis également administratrice de la page Resistència sur Facebook.

Nous contacter :
Adresse postale : RESISTÈNCIA BP 10002 66050 PERPIGNAN CEDEX
Adresse email : resistenciacatnord@gmail.com

Toujours un peu plus de charia sur Perpignan

tweet chiensPerpignan le 6/8/18

Le mouvement régionaliste Resistència communique :

Il y a quelques minutes notre équipe a été contactée pour nous signaler une agression sur Perpignan, dans un quartier désormais tristement connu « Les oiseaux ».

Les faits: une femme européenne a été agressée verbalement par deux adultes de type magrébin.

Le motif : elle promenait des chiens, ce qui est apparu pour ces gens-là comme une insulte à leur croyance orientale. « Le chiens promènent les chiens » « Les chiens s’entourent de chiens »  « wouaf wouaf ». Le tout accentué par de grands gestes et des vociférations obscènes. Lire la suite

La charia s’invite (une fois de plus) à Perpignan

insecuritéPropos recueillis par nos adhérents. Il y a à peine 40 mn à l’espace détente et canin près du Lycée Maillol de Perpignan des promeneurs paisibles ont été pris à parti par une bande de racailles en manque de sensations théologiques. Le motif de cette fatwa expéditive ? Ils étaient accompagnés de leurs chiens et indisposaient par là-même des femmes voilées effarouchées par la présence de ces « animaux impurs ». Quelques minutes plus tard une horde de haineux débarquent et s’en prennent aux promeneurs vociférant à tue-tête des injures et des menaces.

Le quartier du Vernet n’en finit plus d’accumuler les faits divers. Le 18 avril dernier, le quotidien l’Indépendant publiait un dossier choc « Un immeuble perpignanais dans l’enfer d’un trafic de drogue ». L’immeuble en question est situé à la résidence « les oiseaux ». Cet article a souligné l’impuissance des forces de l’ordre et des élus, des mots même de l’actuelle adjointe du Vernet, Annabelle Brunet.

Perpignan s’enfonce de plus en plus dans le règne des caïds et des ayatollahs. Face à l’impuissance des pouvoirs public l’auto-organisation citoyenne semblerait être une solution alternative, pour combien de temps ?

Llorenç Perrie Albanell, président du mouvement régionaliste Resistència

Perpignan le 8.5.18

A propos de Jawad Bendaoud, question ouverte à ceux qui apparemment « savent »

jawadCes dernières semaines le Pays catalan a été mis en émoi suite au battage médiatique qui a annoncé l’installation (pour combien de temps ?) dans la commune du Barcarès de celui que l’on nomme désormais le « logeur de DAECH » Jawad Bendaoud. Ce dernier a été, à la surprise générale, relaxé le 14 février dernier. Le parquet a néanmoins fait appel.

Les tristes événements qui ont frappé Carcassonne et Trèbes ce vendredi 23 mars n’ont fait que renforcer les craintes déjà palpables chez les habitants du Pays catalan. En effet, depuis déjà plusieurs semaines les réseaux sociaux s’enflamment, les débats sont vifs et tranchés et les membres de notre mouvement, très actif sur la seconde circonscription des P.O sont régulièrement questionnés sur des questions qui sont désormais sur toutes les lèvres : ce Jawad vat-il rester longtemps chez nous ? N’y a-t-il pas un risque d’amplification des ramifications islamistes au sein de notre territoire ? Ne risque-t-il pas d’attirer à lui des petits caïds en manque de reconnaissance ? Ne risque-t-il pas de ternir la réputation de la station balnéaire ? La liste des questions auxquelles nous ne pouvons pas répondre est encore longue. Lire la suite

Attaque de Carcassonne et de Trèbes. Communiqué du mouvement régionaliste Resistència.

a-trebes-heroisme-gendarme-qui-pris-place-une-otageLe terrorisme islamique frappe une fois de plus notre pays et des innocents ont payé de leurs vies les délires totalitaires de ces fanatiques qui veulent soumettre le monde entier à leur vision religieuse.

Le terroriste Radouane Lakdim (d’origine marocaine), inscrit au fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), dont des notes faisant référence à l’Etat islamique ont été retrouvées à son domicile, a tué de sang-froid quatre personnes ce vendredi 24 mars 2018.

Radouane Lakdim n’était pas inconnu des services de renseignements comme nous l’indique Le Parisien « Cet homme, âgé de 25 ans, était suivi par la direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI), explique au Parisien une source proche de l’enquête. Très actif sur les réseaux sociaux salafistes, il avait été incarcéré en 2015 et 2016. La première fois pour « port d’armes », la seconde pour « détention de stupéfiants », a précisé François Molins, le procureur de la République de Paris ». Lire la suite

Au risque de vous choquer…

rivarol bcn

Depuis les tristes attentats de Barcelone, des manifestations ont été organisées en Catalogne, ce qui, au risque de vous choquer, s’apparente pour moi à un rituel ethno masochiste.

La foule en deuil communiant dans une « liesse morbide »  récitant dans un réflexe pavlovien le catéchisme de l’antiracisme et de l’évangile anti-islamophobe, laisse perplexe le militant que je suis. Les victimes d’hier se transforment en coupable du jour. Le ver de la culpabilité est dans la pomme. Quelle culpabilité ? Celle bien sûr d’être européen, et de facto, d’être un vilain raciste, puisque, selon le credo actuel, l’un ne va pas sans l’autre. Lire la suite

Catalogne : choses vues

mossos escutPoint N°1

Après avoir passé quelques jours en Catalogne, et cela dès le lendemain du tragique attentat de Barcelone, je souhaiterais revenir succinctement sur certaines observations que j’ai pu faire.

Tout d’abord nous avons été surpris lorsque nous avons passé la frontière au Boulou, je parle pour le côté français. Nous n’avons croisé aucun élément des forces de sécurité. Je rappelle que la France est actuellement placée sur l’ensemble du territoire au niveau « sécurité renforcée alerte attentat du plan vigipirate ». Nous sommes en droit de nous interroger. Lire la suite

Jeudi 17 août 2017, la Catalogne est à son tour victime du terrorisme islamique

attentat barceloneDans l’après-midi, sur les célèbres Rambles de Barcelone,  une camionnette a foncé dans la foule. Le véhicule laisse dans son sillage deux morts, et 32 blessés selon les informations recoupées sur divers site d’informations.

La police catalane n’a pas hésité longtemps à qualifier cet acte odieux « d’attaque terroriste ». Nous sommes loin de la prudence pétocharde des autorités française toujours prêtes à saupoudrer à grand coup de cuillère à pot l’opinion publique avec de la poudre de « pasdamalgame ».

Seulement dans cette triste affaire les masques tombent rapidement. L’identité de l’un des terroristes est dévoilée par les forces de l’ordre : Driss Oukabir. Un passeport a été trouvé dans la camionnette qui a servi au crime. Lire la suite