Présidentielle 2017 : Débat d’entre deux tours. Pour une insoumission totale

Le débat entre les deux candidats révèle à nos yeux la réalité du champ politique : après plusieurs décennies de faiblesses, de lâchetés de renoncements, de mensonges et de trahisons, ce pays est au bord de l’implosion. Quels enseignements pour nous ?

1) Savoir désigner l’ennemi :

Jamais la ligne de fracture n’a été si nette ces dernières décennies. Il s’agit d’une guerre, une guerre à mort contre un système, le système à tuer le peuple. Il faut savoir désigner l’ennemi, c’est désormais chose faite : l’hyper classe mondialiste contre les peuples. A Resistència, nous avons choisi la cause du Peuple.

2) prendre son destin en main : Lire la suite

Publicités

Resistència entre en campagne

17273681_240341096428155_1331993610_o
Candidats identitaires d’intérêt localiste Llorenç Perrié Albanell et Marie Bayle Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales élections législatives 2017 

 

        Samedi 15 Avril 2017, Vernet-les Bains. Terre sacrée pour tous les Patriotes où est né le sentiment identitaire Catalan. C’est très naturellement sur cette terre du Conflent, berceau de la nation Catalane, que le mouvement Résistència a décidé lors d’une réunion, d’annoncer sa décision de présenter deux candidats pour les élections législatives à venir sur la deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales.

Lire la suite

Oui au Pays Catalan dit également Oui à l’explosion démographique ?

courbeC’est sans surprise que nous avons découvert dans la livraison du Petit Journal Catalan du 15 au 21 décembre 2016 le communiqué du parti politique Oui au Pays Catalan faisant suite à  leur réunion organisée sur Bages, jusque-là rien de surprenant.

En revanche, et cela mérite d’être souligné, la surprenante déclaration du Maire de Fourques, Jean-Luc Pujol, membre du conseil directeur de la nouvelle formation politique, voyant comme une nécessité le fait d’accompagner la croissance démographique de notre département « nous serons 1 million d’habitants en 2060, il faut créer les infrastructures pour préparer l’accueil des nouveaux venus ».

Curieuse déclaration pour un parti prônant les vertus de l’économie circulaire, du produire « ici » et de l’écologie de proximité, ainsi que des revendications fermes en ce qui concerne la culture catalane.

Nous savons pertinemment que la surpopulation sur notre territoire, mais pas seulement, entraine des dégâts collatéraux dans le domaine écologique : Bétonisation des terres arables, expansion de lotissements sans âme, zones industrielles et commerciales, faisant sans nul doute les affaires des maires peu scrupuleux, mais qui entrainent la mort programmée de l’agriculture locale, symbole de tradition et pourquoi pas même d’indépendance alimentaire, sans oublier l’impact paysager (esthétique d’abord, puis, risques d’inondations, ravinement dû à l’imperméabilisation des terres)

Tout partisan sérieux du localisme (défense de l’économie de proximité et de la relocalisation de l’emploi), de l’écologie et des cultures enracinées se doit de dénoncer ce fléau qu’est l’immigration don l’un des corollaires est bien évidemment la surpopulation. Une immigration qu’il convient de définir par catégorie.

-Extra-européenne qui représente à notre sens un danger incomparable en termes de culture, de revendication, de démographie, d’économie, mais également de terrorisme. La remigration ici est le seul remède.

-Intra-européenne avec l’héliotropisme qu’il convient d’enrayer. L’héliotropisme entraine une disproportion démographique entre territoire du nord et du sud de l’Europe. Occasionne une flambée du prix de l’immobilier, un changement des habitudes traditionnelles, des mutations de fonctionnaires au détriment des locaux etc. Il y a un bouleversement évident dont il convient de soulever le problème. Comment enrayer ce phénomène. Par quels moyens ? Fiscaux ? Motivations sérieuses ? Lesquels ?

Voilà des questions qu’il convient de ne pas éluder lorsque l’on s’érige en défenseur du Pays Catalan, en tout cas pour nous, membre de Resistència les choses sont claires !

Llorenç Perrié Albanell, président de Resistència

imag0016
Le Petit Journal Catalan du 15 au 21 décembre 2016

Llorenç Perrié Albanell, president de « resistència » moviment agermanant amb SOM a la Catalunya Nord, exposa les contradiccions insalvables del nou partit « Oui au Pays Catalan » (una criatura, inicialment presentat com un comitè, auspiciada per Convergència a la Catalunya nord) que per una banda reclama localisme i defensa la catalanitat mentre per altra banda alimenta el fenomen destructiu de la immigració.

Aquí en teniu la traducció complerta.

 

« Sí al país català vol dir també sí a l’explosió demogràfica? Lire la suite

Pas de mini-jungle de Calais en Pays Catalan !

junglecalais-febda2-11xSi les questions liées au nom de notre nouvelle région, et les revendications pour le droit à un statut territorial à l’instar de la Corse occupent les esprits en Catalogne du Nord, nous ne devons pas oublier non plus que le pouvoir socialistes parisiens persiste encore et toujours dans son entreprise de déconstruction de notre société traditionnelle et homogène.  Le 13/09/16, un document confidentiel du Ministère de l’intérieur concernant le démantèlement de la Jungle de Calais vient d’être rendu public par le Figaro : « Le schéma de mobilisation des places d’hébergement sur l’ensemble du territoire a été validé », annonce ce document. Dans les faits, nous explique un récent communiqué de la Ligue du Midi,  cela signifie que partout en France, des CAO (Centres d’Accueil et d’Orientation) vont devoir être créés pour accueillir toujours plus de migrants. Lire la suite