Réflexions Nord-Catalanes. Vidéo 3. [Llorenç Perrié Albanell]

 

 

Pensez à vous abonnez sur la chaïne Youtube et le blog!

« Réflexions Nord-Catalanes »

Llorenç Perrié Albanell

131 pages, 10€ (+3,20 par correspondance pour la France)

Publicités

Pia. Présentation du nouveau livre de Llorenç Perrié Albanell

Le samedi 31 mars 2018 une réunion littéraire organisée par le Cercle català del Rossellό s’est tenue à Pia à l’occasion de la publication du nouveau livre de son président, Llorenç Perrié Albanell, « Réflexions Nord-Catalanes ».

L’œuvre de 131 pages présentée est un recueil de réflexions issues de différentes conférences ou réunions organisées en Catalogne du Nord. De nombreux thèmes importants sont abordés parmi lesquels, le développement d’une économie locale basée sur une écologie bien pensée en passant par la défense intégrale de notre culture traditionnelle catalane, l’autonomie de la Catalogne du Nord, jusqu’au droit à l’autodéfense citoyenne et à l’Europe des peuples.

La présentation s’est clôturée autour d’un apéritif où de nombreux débats ont alimenté les conversations.

Pour commander un exemplaire, contacter l’auteur par mail: perriealbanell@gmail.com

——————————————————————————–

Pia. Presentació del nou llibre de Llorenç Perrié Albanell

El dissabte 31 març de 2018 una reunió literària organitzada pel Cercle català del Rosselló s’ha tinguda a Pia en l’ocasió de la publicació del nou llibre del seu president, Llorenç Perrié Albanell, « Réflexions Nord-Catalanes ».

L’obra, de 131 pàgines, és l’aplec d’un seguit de conferències i reunions fetes a la Catalunya nord. Els temes són diversos i de gran abast, des del desenvolupament d’una economia local basada en l’ecologia, passant per la defensa integral de la nostra cultura tradicional catalana, l’autonomia de la Catalunya del Nord, fins al dret a l’autodefensa dels ciutadans i l’Europa dels pobles.

La presentació s’ha tancat al voltant d’un aperitiu on nombrosos debats han alimentat les converses.

Podeu demanar-ne un exemplar al mail de l’autor : perriealbanell@gmail.com

Notes de lecture : Décoloniser les Provinces de Michel Onfray.

Decoloniser-les-provincesAu moment où le gouvernement annonce qu’il souhaite diminuer le nombre d’élus locaux, sans en donner toutefois le détail, il est intéressant de se pencher sur l’un des derniers ouvrages de Michel Onfray publié en mars 2017, Décoloniser les Provinces, sous-titré Contribution aux présidentielles.

La quatrième de couverture annonce clairement la couleur : « Tous les candidats aux présidentielles de 2017 sont Jacobins, tous. Or le centralisme qui fait de Paris la tête qui commande et des provinces un corps qui obéit a montré son inaptitude à incarner la démocratie qui reste formelle en ne produisant qu’une aristocratie d’élus insoucieux du peuple. De Philippe Le Bel à Charles de Gaulle en passant par Robespierre ou Napoléon, le modèle jacobin a failli.

Je propose une révolution pacifique inspirée des Girondins de la Révolution française : redonner le pouvoir aux communautés, aux collectivités, aux régions, autrement dit : décoloniser les provinces. Le communalisme libertaire, les élections dans des parlements régionaux, l’autogestion sur le terrain sont seuls susceptibles de fournir des contre-pouvoirs efficaces à l’effondrement de la formule jacobine de la démocratie. La politique ne doit plus être une affaire de commettants qui délèguent mais de citoyens qui décident ».

Sans appel. L’autonomiste catalan que je suis, lecteur de Proudhon, n’a pu résister à l’envie de vous faire partager cette lecture qui remet en cause le système jacobin. Un système qui, il est bon de le rappeler, est la matrice des grands systèmes totalitaires. Un système jacobin que je combats depuis de nombreuses années, preuve en est, ma récente candidature aux élections législatives de 2017, où mon programme a été sans ambiguité sur cette question. Puisque le Pays Catalan s’est soulevé il y a un an déjà contre la décision injuste de nous fusionner dans une grande région Occitanie, de nous voir dépossédés de notre nom, c’est-à-dire ce qui nous définit, et ceci sans concertation de la population. Les nord catalans, mais pas seulement, trouveront ici matière à réflexion pour alimenter leur soif de liberté locale, toujours rognée depuis Paris.

Lire la suite