Notes de lecture : Décoloniser les Provinces de Michel Onfray.

Decoloniser-les-provincesAu moment où le gouvernement annonce qu’il souhaite diminuer le nombre d’élus locaux, sans en donner toutefois le détail, il est intéressant de se pencher sur l’un des derniers ouvrages de Michel Onfray publié en mars 2017, Décoloniser les Provinces, sous-titré Contribution aux présidentielles.

La quatrième de couverture annonce clairement la couleur : « Tous les candidats aux présidentielles de 2017 sont Jacobins, tous. Or le centralisme qui fait de Paris la tête qui commande et des provinces un corps qui obéit a montré son inaptitude à incarner la démocratie qui reste formelle en ne produisant qu’une aristocratie d’élus insoucieux du peuple. De Philippe Le Bel à Charles de Gaulle en passant par Robespierre ou Napoléon, le modèle jacobin a failli.

Je propose une révolution pacifique inspirée des Girondins de la Révolution française : redonner le pouvoir aux communautés, aux collectivités, aux régions, autrement dit : décoloniser les provinces. Le communalisme libertaire, les élections dans des parlements régionaux, l’autogestion sur le terrain sont seuls susceptibles de fournir des contre-pouvoirs efficaces à l’effondrement de la formule jacobine de la démocratie. La politique ne doit plus être une affaire de commettants qui délèguent mais de citoyens qui décident ».

Sans appel. L’autonomiste catalan que je suis, lecteur de Proudhon, n’a pu résister à l’envie de vous faire partager cette lecture qui remet en cause le système jacobin. Un système qui, il est bon de le rappeler, est la matrice des grands systèmes totalitaires. Un système jacobin que je combats depuis de nombreuses années, preuve en est, ma récente candidature aux élections législatives de 2017, où mon programme a été sans ambiguité sur cette question. Puisque le Pays Catalan s’est soulevé il y a un an déjà contre la décision injuste de nous fusionner dans une grande région Occitanie, de nous voir dépossédés de notre nom, c’est-à-dire ce qui nous définit, et ceci sans concertation de la population. Les nord catalans, mais pas seulement, trouveront ici matière à réflexion pour alimenter leur soif de liberté locale, toujours rognée depuis Paris.

Lire la suite

Publicités

A l’abordage et pas de quartier! Venez m’écouter sur la radio corsaire Méridien Zéro! En deuxième partie la parole est donnée aux militants de #Resistencia

Pour sa seconde émission, L’Echo des Canuts se déplace en Catalogne, pour évoquer dans une première partie le livre de Llorenç Perrié Albanell : Nationalismes Irlandais et Catalan – Convergences, similitudes et différences. Sont évoqués les combats culturels puis politiques, comme précurseurs à la lutte armée en Irlande et en Catalogne.

En seconde partie, l’Echo vous propose de rencontrer Resistencia, un mouvement qui mène une action politique locale en Catalogne du Nord.

http://radiomz.org/lecho-des-canuts-n2-luttes-de-liberatio…/

Qüestió d’estil !

 » La Catalunya és una nació perquè ten una llengua, un dret, i una cuina  »
« La catalogne est une nation parce qu’elle possède une langue, un droit, et une cuisine »
Ferran Agulló 1863-1933

Entrez en #Resistencia soutenez-nous, Maîtres chez nous! Amos a casa nostra! #LegislativesPerrie2017

Page Facebook Laurent Perrié : https://www.facebook.com/perrie.resistencia/
Page Facebook Resistència : https://www.facebook.com/resistcat/
Chaîne Youtube Llorenç Perrié Albanell : https://m.youtube.com/playlist?list=UUjAgSO7k5cxbDYN6oSGQIhQ
Blog Llorenç Perrié Albanell : https://llorenperrialbanell.wordpress.com/
Contact : resistenciacatnord@gmail.com
Nous écrire, faire un don :
ASSOCIATION RESISTÈNCIA
BP 10002
66050 PERPIGNAN CEDEX

Présidentielle 2017 : Débat d’entre deux tours. Pour une insoumission totale

Le débat entre les deux candidats révèle à nos yeux la réalité du champ politique : après plusieurs décennies de faiblesses, de lâchetés de renoncements, de mensonges et de trahisons, ce pays est au bord de l’implosion. Quels enseignements pour nous ?

1) Savoir désigner l’ennemi :

Jamais la ligne de fracture n’a été si nette ces dernières décennies. Il s’agit d’une guerre, une guerre à mort contre un système, le système à tuer le peuple. Il faut savoir désigner l’ennemi, c’est désormais chose faite : l’hyper classe mondialiste contre les peuples. A Resistència, nous avons choisi la cause du Peuple.

2) prendre son destin en main : Lire la suite

Resistència entre en campagne

17273681_240341096428155_1331993610_o
Candidats identitaires d’intérêt localiste Llorenç Perrié Albanell et Marie Bayle Deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales élections législatives 2017 

 

        Samedi 15 Avril 2017, Vernet-les Bains. Terre sacrée pour tous les Patriotes où est né le sentiment identitaire Catalan. C’est très naturellement sur cette terre du Conflent, berceau de la nation Catalane, que le mouvement Résistència a décidé lors d’une réunion, d’annoncer sa décision de présenter deux candidats pour les élections législatives à venir sur la deuxième circonscription des Pyrénées-Orientales.

Lire la suite

Guyane, Pays Catalan : points communs ?

question-mark-838656_960_720        Depuis quelques jours la Guyane est le théâtre d’une montée de colère alimentée par des revendications qui ne sont pas trop éloignées de celle que l’on peut retrouver en Catalogne du Nord. Parmi celles-ci nous noterons quelques exemples :
       
        Une demande de fermeté envers l’insécurité galopante, liée à plusieurs facteurs. La Guyane a une frontière poreuse que les déshérités des pays voisins (Brésil, Surinam), attirés par les avantages sociaux d’une République française aux abois, n’hésitent pas à franchir illégalement.  S’ajoute à cela le trafic de drogue et l’augmentation de la pauvreté due à l’accroissement de la population immigrée au détriment des autochtones (emploi, logement, scolarité etc…)

Lire la suite

Resistència: Per una diada d’acció de la llengua catalana

llengua 2.4El 2 d’abril de 1700, per Edicte Reial, la llengua catalana va ser prohibida als comtats i vegueries del Rosselló, Conflent, Vallespir i la part de la Cerdanya cedida pel Tractat del Pirineu firmat el 7 de novembre de 1659. Un tractat al qual els catalans no van ser convidats a les negociacions.

És per recordar aquesta injustícia, però també per subratllar una demanda de més en més creixent dels pares d’alumnes desitjant un ensenyament en llengua catalana pels seus nens, sense cap satisfacció, que Resistència inicia una diada d’acció per la llengua catalana a la Catalunya del Nord.

De cara a la piconadora de la mundialització, el retorn a les nostres arrels culturals és més que mai necessari. Lire la suite

Resistència : Pour une journée d’action de la langue catalane

17554981_1880338812233909_1658964129_nLe 2 avril 1700, par Edit Royal, la langue catalane fut interdite dans les Comtés et Vigueries du Roussillon, du Conflent, du Vallespir et d’une partie de la Cerdagne cédés par le traité des Pyrénées signé le 7 novembre 1659. Un traité auquel les catalans ne seront pas invités lors des négociations.

C’est pour rappeler cette injustice, mais également pour souligner une demande de plus en plus croissante des parents d’élèves qui souhaitent un enseignement en langue catalane pour leurs enfants, sans qu’il leur soit donné satisfaction, que Resistència initie une journée d’action pour la langue catalane en Pays Catalan.

Face au rouleau compresseur de la mondialisation, le retour à nos racines culturelles est plus que jamais une nécessité. Lire la suite

Saint Patrick 2017 : entre Nationalismes irlandais et catalan

Retour sur un week-end  culturel et militant

conférence à Pia 18.3.17
Salle Jean Jaurès à Pia, dédicace de Llorenç Perrié Albanell

C’est à l’Estrambord, le local de la Ligue du Midi à Montpellier, que Llorenç Perrié Albanell, président de Resistència,  était invité ce vendredi 17 mars pour prononcer une conférence à l’occasion de la Saint Patrick 2017. Le thème abordé fut celui de son livre publié en 2013 chez Les Editions de la Forêt « Nationalismes irlandais et catalan, convergences, similitudes et différences ». L’auditoire, bercé dans une ambiance irlandaise allant du celtic-punk à la musique traditionnelle, était impatient de découvrir, Guinness en main, ce qui peut bien unir les Nationalismes irlandais et catalan !

Ce qui unit les combats irlandais et catalans, bien au-delà de l’aspiration légitime à la liberté nationale, c’est en premier lieu cette volonté farouche de vouloir rester soi-même, de vouloir transmettre un héritage, linguistique et culturel, aux générations futures. Lire la suite