Réactualisation de la déclaration de principe de Resistència

40814679_324636431640508_5257562813852811264_nL’association Resistència, mouvement régionaliste catalan au sein de l’Etat français, présente une réactualisation de sa déclaration de principe rédigée le 21 aout 2016. Cette déclaration de principe comporte 18 articles qui reflètent au sens large sa vision politique

  1. Lutte pour la reconnaissance des catalans vivant dans l’État français. Défense de l’identité catalane sous toutes ses formes ;

 

  1. Considère positif et nécessaire le combat pour un statut de collectivité territoriale unique pour le Pays catalan. Disposition permise par la Constitution de la République française du 4 octobre 1958 au titre de l’article 72 ;

 

  1. Lutte pour une meilleure prise en main de nos intérêts économiques et de notre caractéristique culturelle :

 

-Resistència propose une meilleure gestion des finances publiques par une politique de proximité, une limitation des intermédiaires qui ne font que grossir le mille-feuille administratif et gonflent les factures du contribuable. Pour se faire notre mouvement plaide pour une récupération de la masse fiscale et son réinvestissement dans les secteurs stratégiques locaux, créateurs de richesses et d’emplois, mais également pour un contrôle des prestations sociales;

 

-Resistència propose une politique publique ambitieuse de récupération de la culture traditionnelle catalane et de la langue catalane dont le caractère vernaculaire ne peut être contesté, minimisé ou nié ;

 

  1. Contre la monopolisation économique des grandes villes et pour une meilleure répartition territoriale des bassins d’emplois.

 

  1. Pour une véritable gestion transfrontalière. Notre territoire doit obtenir un statut de collectivité territoriale unique afin d’occuper entre autres, un rôle de zone d’échange, culturel et économique mais également de mutualisation des moyens sécuritaires entre la région Occitanie et la Generalitat de Catalunya ;

 

  1. De part un héritage culturel et historique commun, Resistència se solidarise avec le nationalisme catalan authentique présent en Catalogne du Sud qui œuvre à la création d’un Etat catalan ;

 

  1. Lutte pour une ré-articulation politique et réaliste des Pays Catalans au sein d’une Europe confédérale des Peuples ;

 

  1. Dénonce l’État jacobin français ainsi que l’Union Européenne comme système d’oppression et prône la construction d’une France fédérale et d’une Europe confédérale ;

 

  1. Dans sa volonté de réforme institutionnelle, Resistència est favorable au principe de subsidiarité et lutte pour :

-La démocratie semi-directe inspirée du modèle suisse.

-La proportionnelle dans les assemblées Départementales et Nationales.

-Le referendum d’initiative populaire sans conditions de fond mais pas de forme;

 

10. Lutte pour une Catalogne du Nord enracinée, juste et solidaire qui protège tous les            travailleurs, et qui œuvre à une véritable défense du service public ainsi qu’un réel            engagement dans les zones rurales et les hauts cantons ;

 

  1. S’inscrit dans une démarche économique de type localiste qui promeut l’application d’un protectionnisme échelonné : régional, national, continental. Promotion de l’écologie et d’un tourisme responsable ;

 

  1. Valorisation de la famille ;

 

  1. Pour un referendum sur l’immigration ;

 

  1. Combat la domination économique et idéologique de l’appareil scolaire jacobin ;

 

  1. Se déclare favorable à une politique d’assouplissement en matière d’armement personnel, au port d’arme citoyen et à la création de groupements de vigilance et d’autodéfense communaux comme garantie et prolongement de la démocratie, de la sécurité et des droits des citoyens

(Sous conditions de tests psychologiques et de vérifications judiciaires en matière de terrorisme, de radicalisation, de banditisme, de trafics) ;

 

  1. Se déclare favorable à une réforme de la légitime défense, de la protection du domicile familial et de la propriété privée telle qu’elles sont définies dans le Code pénal, jugeant que ces dispositions sont inappropriées et n’apportent pas de réponses immédiates aux honnêtes citoyens, pire elles peuvent constituer un inversement des valeurs où l’agressé se retrouve agresseur ;

 

  1. Lutte contre tous les totalitarismes ;

 

18. Se solidarise dans son combat avec tous les peuples pour leur libération nationale              et  leur droit à l’identité.

 

Approuvée en assemblée générale le 2 février 2019

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s