Le Pays Catalan n’a pas vocation à devenir la nouvelle plateforme des tournages de clips de rap

1rapOn se souvient tous que le 9 juin dernier un clip de rap était tourné à la cité Clodion de Perpignan par un rappeur marseillais faisant l’apologie de la violence, de la haine des fonctionnaires de police et des trafics en tout genre. Rebelote, mais cette fois-ci à Toulouges avec un rappeur de la scène perpignanaise, un dénommé Sinya, connu des seuls initiés.

La petite racaille des P.O cherche à singer l’artillerie lourde de la délinquance marseillaise…mais dans une petite ville aux alentours de Perpignan connue surtout depuis le moyen-âge pour être la ville de la « trêve de Dieu » plutôt qu’un Chicago à la catalane. Disons que ça fait toujours de l’effet et que sans gang rival c’est moins dangereux…

Le clip d’une grande originalité montre une vingtaine d’adolescents balançant en rythme de façon rituelle leurs bras et faisant mine d’avoir une arme à feu entre les mains. Le tout agrémenté d’un rodéo de scooter où les cow-boys de Toulouges brandissent narquoisement un drapeau algérien. Ce patriotisme racaillesque ostentatoire subodore l’idée qu’ils se languissent d’un pays qu’ils ne connaissent pas et où nous les invitons chaleureusement à s’y installer afin de goûter aux joies des cachots qui attendent de recevoir des racailles de leur acabit.

Les paroles, comme dans ce genre de clip, sont quasi inaudibles, on se passera de commentaires quant à la pauvreté du vocabulaire. Comme un credo récité la bouche en cœur par ces sinistres personnages, l’apologie de la violence et de la vente de drogue est au rendez-vous des psaumes de l’évangile selon Saint Caillera.

Comble de la provocation, un passage du clip est tourné devant le commissariat de police.

D’après nos informations, le trafic de drogue fait bon train dans Toulouges depuis de nombreuses années déjà, en plein jour notamment et devant la Poste, sans que les dealers ne soient inquiétés.

Il est légitime de s’interroger sur la réactivité des pouvoirs publics dans cette affaire :

  • Que fait le maire de Toulouges, pourtant doté comme tous les maires de France d’un pouvoir de police administrative  et de police générale lui permettant de mener des missions de sécurité , tranquillité et salubrité publiques, sous le contrôle administratif du préfet ;
  • Que fait la censure via la diffusion internet du clip, si prompte d’ordinaire à jouer les Big Brother lorsqu’il s’agit de publications patriotiques en les affublant abusivement de fakenews afin de justifier la censure ;
  • Qu’attend le Parquet pour prendre des mesures conservatoires et engager des poursuites contre les auteurs ?

Le Pays catalan n’a pas vocation à se transformer en studio à ciel ouvert pour la racaille de France et de Navarre qui souhaite enregistrer des clips qui insultent nos institutions et incitent leurs alter-égos à transformer nos villes en Bronx. La France devient de plus en plus un Etat de non droit où la racaille se sent de plus en plus forte et de moins en moins menacée. Il est grand temps que la vague populiste atteigne en urgence la France afin d’emporter dans son sillage les responsables de ce chaos.

Llorenç Perrié Albanell, président du mouvement régionaliste Resistència.

Nous suivre sur TV Resistència : https://www.youtube.com/channel/UCFHE285cl3Smn8Ko8oX-rxg

Page Facebook Laurent Perrié : https://www.facebook.com/perrie.resistencia/

Chaîne Youtube Llorenç Perrié Albanell : https://m.youtube.com/playlist?list=UUjAgSO7k5cxbDYN6oSGQIhQ

Blog Llorenç Perrié Albanell : https://llorenperrialbanell.wordpress.com/

Nous écrire, faire un don :

ASSOCIATION RESISTÈNCIA
BP 10002
66050 PERPIGNAN CEDEX

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s