Perpignan : énorme coup de filet à la résidence des Oiseaux

WP_20181012_18_12_46_Pro (2)Perpignan le 12.10.2018

18h00. Alerté par nos contacts, je me suis rendu sur le boulevard Desnoyer ainsi qu’à la résidence des Oiseaux sur Perpignan. De mémoire, je n’avais jamais vu un tel dispositif policier concentré en un si petit périmètre, même pour les manifestations diverses et variées. Plusieurs bus de la gendarmerie mobile et des véhicules divers de la police municipale et nationale sont positionnés dans le quartier avec pas moins d’une cinquantaine d’agents des forces de l’ordre. Des barrages filtrants sont mis en place, un hélicoptère de la gendarmerie nationale survole même le secteur. C’est dire si l’affaire est prise au sérieux et que l’exaspération des riverains a atteint son comble.

WP_20181012_18_27_13_Pro

WP_20181012_18_14_50_ProOn peut dire que le procureur de la République Jean-Jacques Fagni a compris le message de désespoir envoyé par la population. Reste à savoir maintenant si le déroulement judiciaire sera à la hauteur des espérances de la population et que le problème ne sera pas déplacé dans d’autres zones de Perpignan.

Retrouvez en vidéo notre témoignage dans la prochaine émission de TV Resistència.

 

 

Crédit photo Llorenç Perrié Albanell.

Llorenç Perrié Albanell, président du mouvement régionaliste Resistència

Facebook Resistència :
https://www.facebook.com/resistcat/

– Youtube TV Resistència:
https://www.youtube.com/channel/UCFHE285cl3Smn8Ko8oX-rxg

– Facebook Llorenç Perrié Albanell : https://www.facebook.com/llorenc.catala.5

– Youtube Llorenç Perrié Albanell :
https://www.youtube.com/cha…/UCjAgSO7k5cxbDYN6oSGQIhQ/videos

– Blog Llorenç Perrié Albanell : https://llorenperrialbanell.wordpress.com/

– Contact: resistencia.cat.nord@gmail.com
Association Resistència BP 10002 66050 PERPIGNAN CEDEX

Publicités

Le Pays Catalan n’a pas vocation à devenir la nouvelle plateforme des tournages de clips de rap

1rapOn se souvient tous que le 9 juin dernier un clip de rap était tourné à la cité Clodion de Perpignan par un rappeur marseillais faisant l’apologie de la violence, de la haine des fonctionnaires de police et des trafics en tout genre. Rebelote, mais cette fois-ci à Toulouges avec un rappeur de la scène perpignanaise, un dénommé Sinya, connu des seuls initiés.

La petite racaille des P.O cherche à singer l’artillerie lourde de la délinquance marseillaise…mais dans une petite ville aux alentours de Perpignan connue surtout depuis le moyen-âge pour être la ville de la « trêve de Dieu » plutôt qu’un Chicago à la catalane. Disons que ça fait toujours de l’effet et que sans gang rival c’est moins dangereux…

Le clip d’une grande originalité montre une vingtaine d’adolescents balançant en rythme de façon rituelle leurs bras et faisant mine d’avoir une arme à feu entre les mains. Le tout agrémenté d’un rodéo de scooter où les cow-boys de Toulouges brandissent narquoisement un drapeau algérien. Ce patriotisme racaillesque ostentatoire subodore l’idée qu’ils se languissent d’un pays qu’ils ne connaissent pas et où nous les invitons chaleureusement à s’y installer afin de goûter aux joies des cachots qui attendent de recevoir des racailles de leur acabit. Lire la suite