Resistència à la rencontre de l’UDC et d’Oskar Freysinger

marie oskar
Marie Bayle et Oskar Freysinger

Samedi 5 novembre 2017, pendant que des militants de Resistència défilaient dans les rues de Perpignan, une délégation de notre mouvement était en déplacement en Alsace, à la rencontre de Catherine Dahmane, cadre du mouvement régionaliste Alsace d’Abord, avant de se rendre en Suisse dans le canton de Fribourg pour une soirée organisée par l’Union Démocratique du Centre (UDC) animé par Oskar Freysinger, Conseiller d’État honoraire Suisse UDC/SVP 2013 – 2017.

Marie Bayle, ex suppléante du président de Resistència aux élections législatives 2017 en Pays catalan, à tenu à ce que soit mentionné dans ce billet l’accueil enthousiaste et chaleureux qu’il lui a été témoigné lors de cette soirée par les membres de l’UDC, ainsi qu’un vif intérêt pour la question catalane qui est dans tous les esprits de ceux qui sont épris de liberté locale. Il est intéressant de noter que Resistència est connue en terre helvétique et que notre engagement lors des dernières législatives a été suivi. Une belle surprise !

Nous noterons avec profit qu’un élu de l’UDC, Andreas Glarner, s’est proposé pour donner l’asile politique à Carles Puigdemont : «Carles Puigdemont est un vrai réfugié. Il est persécuté politiquement et mérite donc l’asile» a-t-il déclaré dans l’édition du 2 novembre dans l’Aargauer Zeitung.

marie udc
Marie Bayle, Oskar Freysinger et Catherine Dahmane

Page Facebook Laurent Perrié : https://www.facebook.com/perrie.resistencia/

Page Facebook Resistència : https://www.facebook.com/resistcat/

Chaîne Youtube Llorenç Perrié Albanell : https://m.youtube.com/playlist?list=UUjAgSO7k5cxbDYN6oSGQIhQ

Blog Llorenç Perrié Albanell : https://llorenperrialbanell.wordpress.com/

Contact : resistenciacatnord@gmail.com

Nous écrire, faire un don :

ASSOCIATION RESISTÈNCIA
BP 10002
66050 PERPIGNAN CEDEX

 

 

 

Publicités

Création de la coordination peuples-patries d’Europe

coordination-620x400

Le retour des Peuples-Patries d’Europe de l’ouest sur la scène de l’Histoire et les bouleversements géopolitiques qu’il implique exigent une unité d’action de leurs franges les plus conscientes. Les mouvements indépendantistes et autonomistes Som Catalans ( Catalogne ), Resistència ( Catalogne nord ) , ADSAV! ( Bretagne ), Leia Naziunale ( Corse ) et la revue WAR RAOK ( Bretagne ) ont décidé de constituer la coordination PEUPLES-PATRIES D’EUROPE, afin de développer un travail politique basé sur des analyses partagées et des orientations doctrinales communes. Cette coordination, appelée à s’élargir à d’autres structures, rend public un manifeste synthétisant les principes idéologiques qui sous-tendent son action. Lire la suite

Resistència à la rencontre d’Alsace d’abord

Marie Bayle et Catherine Dahmane. Estelada et Rot un Wiss.

Dans le cadre du développement de nos relations européennes une délégation de Resistència menée par Marie Bayle, suppléante aux élections législatives 2017 en Pays catalan sur la 2ème circonscription, s’est rendue en Alsace, avant de cheminer vers la Suisse, ce samedi 5 novembre à la rencontre de Catherine Dahmane, membre et cadre du mouvement régionaliste Alsace d’abord. Nous la remercions pour son accueil chaleureux.

Nous rappelons qu’au même moment des militants de Resistència étaient mobilisés sur Perpignan lors de la désormais traditionnelle manifestation « du 7 novembre » pour revendiquer un statut pour le Pays catalan et demander la libération des prisonniers politiques catalans.

Resistència : Peux-tu présenter ton mouvement ?

Catherine Dahmane : Alsace d’abord, mouvement fondé en 1989 par Robert Spieler et Jacques Cordonnier, rassemble les forces régionalistes européennes et identitaires d’Alsace. D’abord présidé par Robert Spieler, le mouvement est dirigé depuis 2008 par Jacques Cordonnier, ancien conseiller régional d’Alsace.

Alsace d’abord est un mouvement régionaliste conservateur et identitaire. Il défend les intérêts des Alsaciens ainsi que le maintien de l’identité culturelle et ethnique de l’Alsace. Lire la suite

Diada de la Catalogne du Nord 2017: Liberté pour les prisonniers politiques

correllengua 2017Hier, samedi 5 novembre 2017, s’est déroulé la désormais traditionnelle manifestation qui commémore le traité des Pyrénées et qui clôture la fin du correllengua. Cette manifestation a réuni selon le quotidien l’Indépendant 2000 personnes.

La manifestation avait une saveur particulière cette année. Tout d’abord l’annexion à la grande région Occitanie et le risque de la perte de notre singularité identitaire est toujours ancrée dans les esprits, la demande d’un statut dérogatoire pour notre département n’est pas tombé aux oubliettes, bien au contraire. Les récents événements au « Sud » nous ont renvoyé à un autre combat, celui pour faire valoir les droits des institutions catalanes bafouées : la destitution du président Puigdemont, du Gouvernement catalan et l’incarcération de 8 ministres et de deux responsables associatifs catalanistes. D’ailleurs un des slogans récurrents de la manifestation était « Liberté pour les prisonniers politiques ».

Lire la suite

La Catalogne s’invite dans le débat Français

catalogne policeEn France, peu nombreux sont ceux qui dans le camp de la résistance au système se sont prononcés sans ambiguïté sur le droit d’autodétermination du peuple catalan, nous pouvons les citer dans l’ordre ; Alain de Benoit (Eléments) Pierre Vial (président de Terre et Peuple) et il y a peu Robert Ménard (le très médiatique maire de Béziers) dans un récent entretien sur Boulevard Voltaire. Nous attendons d’ailleurs de voir qui va rejoindre cette prise de position qui définit clairement une vision du monde. Une vision du monde qui déplait, faut-il insister, à des Bernard-Henry Levy, des Jacques Attali, des présidents jupitériens, des Manuel Valls en reclassement à l’Union Européenne ou au pape François.

Cette ligne de démarcation est simple. D’un côté des « peuples-patries » souhaitant prendre en main leur destin collectif, de l’autre, de l’autre ceux qui au nom d’un globalisme naissant souhaitent une prise de contrôle total sur les peuples qu’ils entendent niveler, afin de mieux vendre bien sûr, mais aussi de réaliser le mythe de l’homme universel.

Lire la suite

Resistència aux Assises de l’enracinement

selec TRLe dimanche 29 octobre dernier, le président de Resistència, Llorenç Perrié Albanell, est intervenu lors des Assises de l’enracinement organisées à Palavas les Flots par la Ligue du Midi (LDM).

Ce colloque avait comme thème les idées fondamentales que sont  l’enracinement et l’identité. Il a rassemblé diverses tendances politiques et culturelles, parfois éloignées, qui inscrivent leur action dans la résistance contre ce système à tuer les peuples.

A l’invitation de Richard Roudier, président de la LDM, le président de Resistència s’est exprimé lors d’une table ronde sur le sujet suivant « territorialité et subsidiarité».

Actualité catalane oblige, notre orateur a accroché l’estelada (drapeau catalan étoilé) avant son exposé. Lire la suite

Territorialité, subsidiarité, ça bouge en Europe !

jacobinismeNous sommes à une époque charnière de notre histoire. Au moment où les français éprouvent de plus en plus de réticence pour la politique, à seulement quelques kilomètres de Perpignan un référendum sur la création d’un nouvel état était à l’ordre du jour le 1er octobre 2017. Ce référendum devait mobiliser non seulement toute la classe politique catalane, mais surtout la société civile. Le peuple catalan a souhaité s’exprimer sur son devenir collectif et prendre les choses en main, au grand dam de Madrid et de L’Union Européenne.

Lire la suite