Primaires de Gauche: Langue catalane: Valls un renégat au service de la République jacobine

vallsLors du second débat des primaires de Gauche (25.1.17), Manuel Valls démontre encore une fois le peu d’estime pour sa langue maternelle, le catalan.
L’animateur de l’émission pose une question à propos de la maîtrise de l’anglais aux candidats en lice, réponse de Manuel Valls:
 
« – Je parle aussi l’espagnol. Il n’y a pas que l’anglais comme langue mondiale.
– Vous parlez aussi le catalan ?
– Oui mais il y a plus minoritaire que le catalan, le breton. »
 
Ce n’est pas la première fois que Manuel Valls n’est pas à l’aise avec la langue catalane, citons l’Indépendant du 3 août 2012:
 
 » En conclusion du point presse donné par Manuel Valls lors de sa visite au SDIS 66 (Service départemental d’incendie et de secours), où il était venu rendre hommage aux sapeurs-pompiers français engagés sur les incendies qui ont ravagé la Catalogne.
Alors qu’une journaliste de radio Arrels lui posait une question en catalan, le ministre de l’Intérieur, quelque peu embarrassé lâche, d’une petite moue en souriant : « Vous me posez un problème. Est-ce qu’un ministre français doit parler catalan ? « .
Quelqu’un, parmi les élus présents autour de lui, ose un : « Chez-nous, oui ».
« Mais chez vous, oui », enchaîne en opinant du menton le patron de la place Beauvau. »
 
 
Quel rapport? Les catalans apprécieront ses réponses.
 
Pour mémoire: 10 millions d’européens parlent le catalan autant ou plus que le nombre de locuteurs de nombreuses langues officielles d’États de l’Union Européenne.
Llorenç Perrié Albanell
 
#Resistencia
#LlenguaCatalana
#PrimairesDeGauche
#Valls
 
Publicités

Galette des Rois militante pour Resistència

img_2516

Les militants de Resistència, renforcés par une équipe de la Ligue du Midi menée par Richard Roudier,  se sont réunis ce samedi 7 janvier 2017pour une après-midi militante et festive.

Le rendez-vous était fixé à 14h00 à Sainte Marie de la Mer pour un tractage massif afin de dénoncer pour la seconde fois l’accueil forcé d’immigrés clandestins dans cette commune. Les militants ont été agréablement surpris de voir que leur premier passage a fait des émules. En effet un accueil chaleureux leur a été réservé au détour de quelques ruelles. Ce qui a donné l’occasion de développer les thématiques de combat de notre mouvement politique dans des débats animé et enthousiastes.

Pendant ce temps, une seconde équipe était chargée de coller les nouvelles affiches de Resistència avec les slogans suivants :

-Resistència stop immigraciό !

-Resistència País Català !

img_2512
Banderole de Resistència devant la mairie de Sainte Marie de la Mer

A 16h00 rendez-vous était donné aux alentours de Perpignan afin de partager la galette des Rois.

a__a7ee
Llorenç Perrié Albanell, président de Resistència

Le président de Resistència, Llorenç Perrié Albanell, a pris la parole pour exprimer ses vœux et rappeler que la célébration de la galette est l’occasion de perpétuer une de nos plus anciennes traditions remontant à l’antiquité et d’ajouter que l’homme de l’avenir et celui qui aura la plus longue mémoire.

Son allocution était axée principalement sur le premier semestre 2017 en rappelant que cette année sera une année charnière éminemment politique compte tenu de l’élection présidentielle. Il en appelle à la vigilance de nos militants à entretenir des liens solides avec les autres organisations inscrites dans un combat identitaire et enraciné.

Une feuille de route des activités de Resistència pour le premier semestre 2017 a été tracée.

img-rr
Richard Roudier, président de la Ligue du Midi

Après les questions diverses, Llorenç Perrié Albanell a donné la parole à Richard Roudier, président de la Ligue du Midi. Celui-ci a rappelé la nécessité du combat identitaire et du réenracinement comme autant de barrières immunitaires contre le nivellement et la globalisation. Dans cette optique de réenracinement une Mangoune sera prochainement organisée par la Ligue du Midi. Sa conclusion percutante : «les identitaires ne serviront jamais la soupe à qui que ce soit et aucun compromis ne sera négociable».

Cette après-midi militante s’est terminée autour d’un verre de l’amitié.

Contact Resistència : resistenciacatnord@gmail.com