L’appel catalan du 18 juin : un succès historique !

manif 18 juin 2016

       C’est avec une immense fierté que nous avons défilé ce samedi 18 juin à Perpignan pour dire « Oui au Pays Catalan », au coude à coude avec le pays réel. Ce pays catalan réel ce sont les quelques élus courageux, des responsables politiques et associatifs, et surtout le peuple catalan venant de toutes les contrées « du Nord ». Ce peuple catalan d’habitude si fier et joyeux, était en ce samedi 18 juin, combatif et enragé de se voir ainsi spolier de son droit le plus élémentaire, le droit à la différence.
        Une différence collective cela se nomme une identité. Cette identité est le  fruit de 1000 ans d’effort, de lutte et de construction d’un édifice commun. Cet édifice commun, certains technocrates entendent aujourd’hui le détruire au nom de leur dogme  stupide qui consiste à créer des « hommes pareils » dans un « grand village planétaire ».
        Au-delà des différences politiques, les vrais patriotes ont su se retrouver pour crier d’une seule voix leur amour de cette terre catalane. En cette après-midi grandiose et unitaire, tout le reste n’était que poésie et détails, seul comptait la lutte pour la survie de notre Pays Catalan. Cette après-midi-là, un serment de fer tacite a était scellé entre les 1000 participants : la lutte encore, la lutte toujours, la lutte jusqu’à l’obtention de nos droits et de notre reconnaissance.
        Quelles sont ces revendications ? Un statut de collectivité territoriale unique pour évoluer vers un Pays catalan autonome. Un nom qui définit clairement notre identité. Toutes autres propositions, seront considérées comme des miettes lancées du haut de la table du Conseil Régional, elles devront être évincées sans état d’âme. Nos revendications sont claires et ne laissent pas de place à quelques compromis qui ferait de nous des soumis. C’est une question de dignité.
        J’invite donc la présidente de région, Carole Delga, à sortir par le haut dans cette affaire qui semble lui échapper. Je l’invite énergiquement à inciter les élus régionaux à voter en faveur de l’appellation Occitanie-Pays Catalan. Car l’enjeu ici est historique. Un choix pour elle, mais également pour les élus s’impose. Seront-ils ceux qui auront sonné le glas de l’identité catalane en territoire français, ou au contraire, seront-ils ceux qui auront aidé au maintien de cette identité qui vient enrichir le patrimoine mondial ?
Llorenç Perrié Albanell
*Photo: Le défilé avec une délégation importante de la Ligue du Midi au premier plan.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s