FIERS DE NOTRE IDENTITÉ: EN AVANT POUR LA RÉGION OCCITANIE-PAYS CATALAN

Communiqué: Nom de la région: la Ligue du Midi en campagne

auto-collant-hd-dernier-bis-265x372

A deux pas de l’Hôtel de région, en plein cœur de Montpellier Richard Roudier, président de la Ligue du Midi a présenté la proposition de la Ligue quant au nom de la région. Il était accompagné pour la circonstance de Llorenç Perrié Albanell  catalaniste de Perpignan. Richard Roudier rappela qu’il ne restait que peu de temps jusqu’au 15 avril pour que la population de la nouvelle Région puisse donner sa préférence via internet . Ainsi, les noms arrivés en tête seront proposés après cette date, lors d’une consultation plus large. Il invita donc ses compatriotes à se rendre sur le site de la région sur lequel chacun peut faire sa proposition:

http://www.regionlrmp.fr/le-nom-de-ma-region#formulaire_formidable-225

De toute façon, c’est en définitive le Conseil d’Etat qui tranchera après le vote de l’assemblée régionale qui aura lieu fin juin. Et l’on peut supposer qu’il ne choisira pas des dénominations trop connotées historiquement ; les références à l’histoire dans notre démocratie populaire molle étant plutôt malvenues.

Dans l’intervalle, on va nous servir de grands machins dignes du concours Lépine. Regardons ce qui s’est passé dans la région nord où l’on avait entendu citer les noms de « nordcardie » ou « Tchicardie »…  et qui a finalement débouché sur le modeste « Hauts de France ». Dans l’est les technocrates penchent pour ALCALIE ou «Grand Est ». A noter – surprise…surprise – que la référence à « L’Austrasie » (Royaume franc de l’époque carolingienne) arrive en tête des sondages. Plus prés de chez nous, on nous ressort l’acronyme PACA – au motif qu’on pourrait conserver le papier à en-tête -, pour une région qu’il suffirait de nommer tout bonnement Provence, d’autant que toutes les composantes en sont provençales.

Chez nous, on va nous présenter un quelconque « grand sud machin » technocratique ou un «PyLanCat » (Pyrénées-Languedoc-Catalogne) ; certains voudront y rajouter Méditerranée ou sud… en fait une véritable chichoumeille (Ratatouille languedocienne). L’ultra jacobin maire de Perpignan a choisi « Pyrénées-Méditerranée » -pourquoi ne pas y rajouter « Montagne Noire » ou “Cévennes”-… Quant aux culs de plomb du CESER (Conseil Economique et Social Régional), réveillés en pleine sieste, ils ont opté pour Languedoc-Pyrénées après avoir avoué que la direction d’Airbus aurait préféré l’inverse parce que “Pyrénées” était plus “vendeur à l’international”…parce que plus facile à situer. Merci aux dirigeants des multinationales de leurs conseils avisés.

Le choix qui s’impose face à tout ce salmigondis c’est Occitanie-Pays Catalan qui est l’évidence même, mais les hommes politiques abreuvés par les technocrates n’aiment pas trop les vocables à connotation historique, culturelle ou populaire… alors, vous pensez, quand les trois sont réunies… Le terme Occitanie est apparu pour la première fois dans le latin médiéval « Occitania », et remonterait à un millénaire ce qui en fait une référence historique culturelle et humaine incontestable.

Estimant que les identitaires ne pouvaient faire moins que d’accoler le nom de Pays Catalan à celui d’Occitanie Llorenç Perrié Albanell tenait à souligner que le département catalan des Pyrénées-Orientales avait manifesté un intérêt massif pour cette question de changement de nom. Dans une votation à laquelle ont participé 270.000 lecteurs de la Presse Quotidienne Régionale en septembre 2015, 76 % sont pour un vocable dans lequel figure le mot Oc (Occitanie, Languedoc, Pays d’Oc…) et plus de 45 % pour un vocable dans lequel figure Occitanie (Occitanie, Occitanie-Pays Catalan, Occitanie Pyrénées) alors que tous les autres se traînent à moins de 10 %. Pour le département des P.O, 102.000 lecteurs de l’Indépendant ont pris part au vote avec un résultat de 51 % pour Occitanie-Pays Catalan ou Occitanie.Il est également intéressant de rappeler qu’en 2006 lors du débat orchestré par l’ancien président  George Frêche, pour un changement de nom en Septimanie – sans tenir ici encore compte de notre identité – plus de 7000 catalans s’étaient mobilisés dans les rues de Perpignan.

Mais ce débat pour le  nom, poursuit Llorenç Perrié ne doit pas nous faire tomber dans un piège grossier qui consisterait à nous éloigner  d’un autre débat, celui de la santé économique de notre territoire. Nous appelons à la constitution d’un département autonome catalan qui dans un premier temps aurait le statut d’établissement public intégré dans la nouvelle région. La position autonomiste doit être considérée comme un recours pour barrer la route à la mort programmée de notre territoire.  L’autonomie, c’est la gestion des compétences fiscales, administratives et judiciaires, mais aussi la capacité du financement de l’enseignement de la langue et de la culture catalane. Car la langue peut jouer un rôle primordial  pour un développement économique efficace surtout si on met cet élément en perspective avec la présence à nos portes d’un géant économique en devenir. Le recours à une gestion locale des ressources produites localement, comme la production alimentaire doit être utilisé en premier lieu dans les établissements publics, hôpitaux, établissements d’hébergement pour personnes âgées et cantines scolaires. Cela représentera un pas important dans le développement de l’emploi local et permettra de lutter efficacement contre la paupérisation et la migration des jeunes vers d’autres régions.

Comment va se traduire cette campagne ?

Une campagne de terrain :

– des déplacements médiatisés sur des haut lieux historiques, culturels économiques de la région avec banderoles : Montségur, l’Aérospatiale, Carcassonne, le Castillet, le Canigou, les 2 Hôtels de région, les arènes de Nîmes, la Cathédrale de Béziers, les Pyrénées, le port de Séte, le Capitole de Toulouse, le seuil de Naurouze etc…

– chaque jour durant un mois, une déclaration avec photo d’une « personnalité » qui déclare : « Fier de notre identité je suis pour une région Occitanie- Pays Catalan ».

– un autocollant « Fiers de notre identité… » édité à 30.000 exemplaires qui reprend le même thème

– des bandeaux “fiers de notre identité”

– 3 réunions de lancement à Montpellier, Perpignan, Toulouse

Cela devrait permettre de :

– présenter la solution alternative aux propositions technocratiques du couple REP/PS

– représenter le souhait majoritaire des habitants de la Région

– développer une campagne sur le thème de l’identité

– mettre les régionalistes de gauche et autres écolos devant leurs responsabilités

– exposer les contradictions au sein de la gauche régionale

Quel intérêt pour la Ligue du Midi ?

– remplir son rôle d’aiguillon sur une question identitaire

– montrer qu’elle est capable d’organiser une campagne de terrain sur une thématique culturelle

– participer à une action d’envergure qui renforcera son audience

“ Fiers de notre identité : en avant pour la région

Occitanie-Pays catalan ”

 

Comité de soutien pour le nom de la Région « Occitanie-Pays Catalan »

Michel Bertrand-Pérols, Hugues Bouchu-Montrouge, Michèle Bros-Alès, Erick Cavaglia-Bouillargues, AndréChaleil-Gajan, Alain De Peretti-Auch, Charles Doxa-Montpellier, Hervé Fenoy-Alès, Jérémie Fontugne-Montpellier, Serge Formichi-Montpellier, Philippe Gibelin-Bellegarde, Dominique Gillet-Ustariz, Nelly Guille-Cévennes, François Jay-Bordeaux, Rémy Lebard-Carcassonne, Llorenç Perrié Albanell-Perpignan, DanielPollett-Le Vigan, Guy Rolland-Gaillac, Olivier Roudier-Sumène, Emma Rouquette-Toulouse, Luc Sommeyre-Occitan de Paris, Sybil Vergnes-Méounes, MaryvonneVillard-Cévennes

(On peut s’inscrire sur cette liste par Mail)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s