Charlottesville, entre réécriture de l’histoire et ignorance crasse

Lee batlle flagAffaire de Charlottesville, Virginie, USA

Observations historiques

C’est désormais une habitude chez la majorité des journalistes français d’étaler, en plus de leurs opinions politiques,  leur ignorance crasse. Le dernier exemple en date est l’affaire concernant les violentes émeutes à Charlottesville.

De quoi s’agit-il ? La municipalité a projeté le déboulement de la statue du général Robert E. Lee, promu le 23 avril 1861 Commandant en chef des forces militaires et navales de Virginie, puis passé Généralissime de l’Armée des Etats Confédérés le 31 janvier 1865. Le projet de déboulonnage de la statue de cette figure militaire de la « Guerre entre les Etats » comme on dit dans le Sud (Guerre Civile pour les Nordistes, ou Guerre de sécession pour les français) ainsi que les événements violents liés à ce projet, ont évidemment donné du grain à moudre à la meute journalistique peu soucieuse de véracité historique. Puisque ceux qui défendent la statue du généralissime sont des suprémacistes blancs, le Général ne peut être qu’un partisan de l’esclavagisme, CQFD. C’est ce qu’on entend en boucle dans les médias au début de l’affaire. Il n’y a rien de plus faux. Lire la suite

Jeudi 17 août 2017, la Catalogne est à son tour victime du terrorisme islamique

attentat barceloneDans l’après-midi, sur les célèbres Rambles de Barcelone,  une camionnette a foncé dans la foule. Le véhicule laisse dans son sillage deux morts, et 32 blessés selon les informations recoupées sur divers site d’informations.

La police catalane n’a pas hésité longtemps à qualifier cet acte odieux « d’attaque terroriste ». Nous sommes loin de la prudence pétocharde des autorités française toujours prêtes à saupoudrer à grand coup de cuillère à pot l’opinion publique avec de la poudre de « pasdamalgame ».

Seulement dans cette triste affaire les masques tombent rapidement. L’identité de l’un des terroristes est dévoilée par les forces de l’ordre : Driss Oukabir. Un passeport a été trouvé dans la camionnette qui a servi au crime. Lire la suite

Scandale des œufs contaminés : la réponse localiste

Ça n’a échappé à personne, depuis plusieurs jours les médias nous ressassent en boucle, à côté des marronniers estivaux, l’affaire des œufs dit « contaminés » au fipronil.

Selon une annonce faite ce vendredi 11 août par le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Stéphane Travert, il s’agirait pour la France de près de 250 000 œufs contaminés  mis sur le marché depuis avril 2017.

Le fipronil est un produit phytosanitaire aux effets insecticides, antiparasitaires et acaricides. Lire la suite

ELNE/ Tribune Libre : le mouvement régionaliste Resistència s’insurge de la position du MRAP

LogoMRAPAffaire d’Elne, ma réaction sur le site d’information l’ OUILLADE suite au communiqué du MRAP66 publié sur le même site.

Communiqué du MRAP66, où quand une officine immigrationiste minimise les actes de violences et les menaces de la part de musulmans fanatisés résidant sur Elne à l’encontre d’une famille française qui a du fuir de son logement.

C’est inadmissible. Pas un mot sur le départ forcé, la détresse, et l’angoisse qu’a subi cette famille.

Le MRAP66, cette association parasite qui se finance uniquement à grand coup de subventions et de procès se positionne clairement en faveur des agresseurs.

Les contribuables apprécieront donc que leurs impôts servent à entretenir grassement une association qui pratique le déni idéologique, et par corrélation donc, encourage la politique de la terreur d’une certaine communauté sur une autre. Inutile de vous faire un dessin.

 

Llorenç PERRIE ALBANELL

Président du mouvement régionaliste Resistència

Association RESISTÈNCIA- BP 10002 – 66050 Perpignan cedex.

Notes de lecture : Décoloniser les Provinces de Michel Onfray.

Decoloniser-les-provincesAu moment où le gouvernement annonce qu’il souhaite diminuer le nombre d’élus locaux, sans en donner toutefois le détail, il est intéressant de se pencher sur l’un des derniers ouvrages de Michel Onfray publié en mars 2017, Décoloniser les Provinces, sous-titré Contribution aux présidentielles.

La quatrième de couverture annonce clairement la couleur : « Tous les candidats aux présidentielles de 2017 sont Jacobins, tous. Or le centralisme qui fait de Paris la tête qui commande et des provinces un corps qui obéit a montré son inaptitude à incarner la démocratie qui reste formelle en ne produisant qu’une aristocratie d’élus insoucieux du peuple. De Philippe Le Bel à Charles de Gaulle en passant par Robespierre ou Napoléon, le modèle jacobin a failli.

Je propose une révolution pacifique inspirée des Girondins de la Révolution française : redonner le pouvoir aux communautés, aux collectivités, aux régions, autrement dit : décoloniser les provinces. Le communalisme libertaire, les élections dans des parlements régionaux, l’autogestion sur le terrain sont seuls susceptibles de fournir des contre-pouvoirs efficaces à l’effondrement de la formule jacobine de la démocratie. La politique ne doit plus être une affaire de commettants qui délèguent mais de citoyens qui décident ».

Sans appel. L’autonomiste catalan que je suis, lecteur de Proudhon, n’a pu résister à l’envie de vous faire partager cette lecture qui remet en cause le système jacobin. Un système qui, il est bon de le rappeler, est la matrice des grands systèmes totalitaires. Un système jacobin que je combats depuis de nombreuses années, preuve en est, ma récente candidature aux élections législatives de 2017, où mon programme a été sans ambiguité sur cette question. Puisque le Pays Catalan s’est soulevé il y a un an déjà contre la décision injuste de nous fusionner dans une grande région Occitanie, de nous voir dépossédés de notre nom, c’est-à-dire ce qui nous définit, et ceci sans concertation de la population. Les nord catalans, mais pas seulement, trouveront ici matière à réflexion pour alimenter leur soif de liberté locale, toujours rognée depuis Paris.

Lire la suite

Violences policières : Communiqué de soutien à Richard Roudier

roudier chruJe me suis entretenu hier matin par téléphone avec Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, militant identitaire infatigable. Ce dernier était encore alité à Lapeyronie, le CHRU de Montpellier. Son récit ne m’étonne qu’à moitié. Quand le système se sent en danger, il se défend.

Commençons par le commencement. Voici un article de Lengadoc Info qui relate  l’affaire :

« Richard Roudier et son fils Olivier, étaient convoqués ce lundi au commissariat de Montpellier pour une simple audition suite à l’occupation spectaculaire par des militants de la Ligue du Midi, des locaux d’une association subventionnée qui accueille des mineurs isolés étrangers. Des immigrés clandestins qui sont à l’origine de nombreuses agressions et violences dans le centre-ville de Montpellier.

Arrivés au commissariat, Richard Roudier et son fils ont été immédiatement placés en garde à vue et ont passé la nuit en cellule pour être présentés devant le procureur le lendemain au Tribunal de Grande Instance. Lire la suite

Elne, Pays Catalan, des islamistes obligent une famille à fuir de son logement

66_Elne_EB10Elne, Pays Catalan, des islamistes obligent une famille à fuir de son logement

Cela pourrait être le titre d’un mauvais polard, mais c’est la triste réalité d’un événement survenu il y a peu.

C’est en fin de semaine dernière, vendredi 14 juillet, que j’ai découvert la vidéo du youtubeur Boris Le Lay via l’envoi d’un contact. Un témoignage édifiant, sans aucune exagération, soit-dis en passant pour les mauvaises langues.

De quoi s’agit-il ?

Une famille avec trois enfants a dû fuir son logement situé à Elne, en Pays Catalan.

Fuir ? Oui fuir, sous la pression et les menaces de mort d’une trentaine de fanatiques musulmans excités par l’adjoint de l’imam local. Ce second couteau s’avère être le voisin direct de la famille Lesteven. Pour quelle raison obscure ? En raison de l’implication militante du chef de famille pour la campagne des récentes élections législatives en faveur du candidat frontiste, et désormais élu député, Louis Aliot.

Lire la suite

Tentative d’attentat sur les Champs-Elysées : Cachez cette fiche S que je ne saurais voir

Entendu ce matin sur BFMTV (20.6.17), une explication simple à propos d’une question simple que tout le monde se pose : Comment se fait-il que le terroriste qui a sévi hier aux Champs-Elysées était bénéficiaire d’une autorisation de détention d’arme tout en étant fiché S ?

L’individu en effet était en possession de plusieurs armes de calibre 9mm, il affichait une radicalisation décomplexée et parait-il les gendarmes s’étaient intéressé à son cas. Dormez tranquilles citoyens, la République veille.

On apprend avec surprise que seuls les citoyens « signalés » pour certains délits, bagarres, outrage à agent, infractions routières, se voient dans l’obligation de rendre leurs armes qu’ils avaient acquis réglementairement en étant membre d’un club de tir sportif ou d’une Association Communale de Chasse Agrée (ACCA). Lire la suite

Merci à tous!

electeurs

19105078_1976178492606189_1464690847_oLaurent PERRIE, candidat sortant de Resistència aux élections législatives 2017 sur la 2ème circonscription des P.O communique.

C’est avec joie et surprise que nous avons accueillis les résultats du premier tour de ces élections législatives 2017 nous concernant.

425 voix, 0,92%, pour 50,83% d’abstention ! Une belle surprise pour un mouvement politique jeune, à peine 7 mois d’existence, avec des moyens limités et une visibilité médiatique réduite. C’était sans compter sur les erreurs commises pour la distribution des enveloppes électorales contenant les bulletins de vote et les professions de foi (non-respect des délais, enveloppes incomplètes).

Toute l’équipe de Resistència, Marie BAYLE ma suppléante et moi-même, tenons à remercier très chaleureusement tous les électeurs qui nous ont soutenus dans cette entreprise électorale.

C’est grâce à vous tous qu’aujourd’hui Resistència s’inscrit comme deuxième force politique du régionalisme catalan dans les P.O.

C’est parce qu’il y a une vie après les élections que nous vous invitons à continuer à nos côtés la lutte pour l’obtention d’un statut pour notre territoire, pour la généralisation de l’enseignement du catalan et la défense de notre identité, pour dire non à la mondialisation et à l’immigration.

Visca la Terra ! Visca el País Català

Laurent PERRIE, président de Resistència